La revue de Presse du Duo Fortecello
La revue de Presse du Duo Fortecello

« In so doing they set the room on fire through the brilliance and the passion… It was dazzling »

La Nouvelle République

 

« La violoncelliste Anna Mikulska et le pianiste Philippe Argenty ont tenu les spectateurs sous le charme d'un répertoire de haute qualité, servi avec talent, enthousiasme et sensibilité. »

La Nouvelle République

 

« Deux musiciens sensibles, de grande qualité, deux conteurs, donnant à l’instant présent une intensité particulière. »

Mélomane

 

“Anna Mikulska jest wiolonczelistką świadomą stylistyki, dbająca o kształt i barwę dzwięku, o precyzję wykonania. Philipp Argenty reprezentuje wysoki poziom pianistyczny - technikę, muzykalność, bogactwo i rozległość dynamiki. Wszystkie te walory słuchacze nagrodzili burzliwymi brawami. »

Stanisława Grażyńska

« Od pierwszych taktów słychać było doskonałe zgranie artystów,wzajemne rozumienie intencji interpretacji.  Świetnie wypadła Sonata g-moll op.65 polskiego geniusza. Wykonawcy zbudowali interesującą całość z potoczystą narracją, gdzie liryka i dramatyzm emanowały wachlarzem odcieni. »

Stanisława Grażyńska

 

« Einzigartige dynamische Differenzierungen liessen die Musik in all ihrer Fülle und in ihrer üppigen Klangwelt zu einem besonderen Hörgenuss verschmelzen. »

Adelsheim, 21/03/2019

 

« Im Voraus sei gesagt, dass man solche Konzerte nicht oft zu hören bekommt – und das Ambiente des Kultursaals wie geschaffen war für die beiden begnadeten Virtuosen. »

Adelsheim, 21/03/2019


Unna, Allemagne, 20/11/2022



Duo Fortecello : Mikulska et Argenty enthousiasment
l’Emscherquellhof.

Rainer Ehmans
21/11/2022

Holzwickede. « Une soirée française avec Chopin » a eu lieu dimanche après-midi dernier à
l'Emscherquellhof. Le Duo Fortecello était l'invité du Celloherbst.

La soirée française s'est terminée par une standing ovation à l’Emscherquellhof de Holzwickede ! Le
Duo Fortecello composé de la violoncelliste Anna Mikulska et de son mari Philippe Argenty au piano
l'avait bien mérité. Tous les compositeurs présentés lors de ce programme avaient un point commun
: ils avaient tous étudié à Paris ou y avaient vécu un certain temps.
Comme l'Espagnol Joaquin Nin, dont la "Suite espagnole" a introduit le concert. Le Duo Fortecello a
fait le portrait de quatre paysages espagnols : la vieille Castille avec des sons de violoncelle doux et
feutrés, la virtuosité sauvage de Murcie, la chaleur et la mélodie des Asturies et enfin l'Andalousie
passionnée avec un flamenco rythmé et un piano puissant.
La Sonate pour violoncelle et piano en sol mineur op. 65 de Frédéric Chopin a ensuite été très
certainement le point culminant de cette soirée. Comme l'a expliqué Anna Mikulska, ce n'est rien de
moins qu'un portrait du compositeur franco-polonais. On peut y entendre un allegro coloré avec sa
virtuosité pianistique et l'élégance du jeu de violoncelle, un Scherzo luxuriant d'accords enflammés
du piano, le dialogue délicat entre le violoncelle et le piano dans le Largo et, pour finir, le mouvement
vif, entre sons rugissants et réflexions merveilleusement tendres sonne comme une définition de la
musique de l’ère romantique.
Le jeu entraînant de Mikulska et Argenty en a fait une expérience étonnante.
Cela s'est poursuivi sans relâche après l'entracte avec les "Variations sur un thème slovaque" de
Bohuslav Martinu. En cinq variations aux sonorités différentes, le thème nous entraine dans un
irrésistible tourbillon musical. Qu’il s’agisse des puissants sforzati, des passages attendrissants ou des
mesures lyriques, le Duo Fortecello a relevé le défi haut la main !
Piazzolla n'est pas en reste, puisqu'il a voyagé au cours de sa vie à Paris. Né d’un amour pour une
femme, son Triptyque de l'Ange est passionné dans la Milonga, en opposition avec l’exubérance
sauvage de la Muerte composée d’accents violents et de délicates pauses. Enfin nous découvrons la
Resureccion avec un violoncelle mélodieux et une partie de piano virtuose.
Ensuite, la Danse Macabre op. 40 de Camille Saint-Satin s'est révélée être une délicieuse parodie
d'une danse endiablée. Une danse macabre furieuse, que Mikulska/Argenty ont "dansée" avec une
présence ravissante. Et ce n'est qu'en bis que le Libertango de Piazzolla a permis de compléter cet
excès de virtuosité ! Un championnat de bravoure au plus haut niveau !



Beffes, France, 11/02/2022




Adelsheim, Allemagne 21/03/2019



Centre Presse 30/04/2018



Ilatou Sarthe 23/11/2017




Euroregio Glacensis



Centre Presse 14/06/2017



L'Independant 20/05/2017


La Nouvelle République 04/05/2017



La Nouvelle République 10/03/2017



Vendredi soir, le duo Fortecello a offert au public de la Touline un très beau cadeau avec son  "Tour du monde en violoncelle et  piano". La violoncelliste Anna Mikulska et le pianiste Philippe Argenty ont tenu les spectateurs sous le charme d'un répertoire de haute qualité, servi avec talent, enthousiasme et sensibilité.

Forts de leurs parcours respectifs à travers le monde et de leur goût commun pour une grande diversité de musiques, ils ont choisi des oeuvres de compositeurs qui se sont inspirés de musiques populaires pour les sublimer dans la musique dite savante. Ainsi ont-ils enflammé la salle avec la virtuosité et la fougue que réclament les danses roumaines de Bela Bartók ou les Fantaisies sur deux airs russes de Servais, compositeur belge du 19e.
On a éprouvé toute la mélancolie de deux pièces romantiques de Gabriel Fauré, "Après un rêve " et " Elégie ", la première étant inspirée du poème éponyme du peu connu Romain Bussine. Avec Max Bruch, ils ont traduit la profondeur et la gravité religieuse de Kol Nidrei, pièce composée sur des airs de tradition hébraïque. 

La festive polka de la danse slave n°3 de Dvórak a été une fantaisie rafraîchissante avant le final flamboyant : la Melodia de Arrabal, tango de la légende Gardel, et les variations rococo de Tchaïkovsky, pièce qui exige technique parfaite et virtuosité maximum. C'était éblouissant. Un rappel s'imposait : un célèbre tango d'Astor Piazzola a fait une magnifique conclusion.

 

Philippe Argenty et Anna Mikulska forment un duo de haut niveau.


Centre Presse 29/09/2016



City Jazzy Sud Ouest 25/03/2016




Sud Ouest 19/01/2016




Domaine de Montagenet 10/01/2016



La Nouvelle République 26/12/2015



Nouvelle Republique 02/02/2015



Nouvelle République 10/12/2014




Nouvelle République 26/11/2015



Palau de Cerdagne Aôut 2014



Independant Aôut 2014



Powered by Froala Editor

Powered by Froala Editor

Facebook Twitter
Vous souhaitez nous contacter ?
Contactez nous

La revue de Presse du Duo Fortecello

La presse parle du Duo Fortecello...